3

Du 3 au 6 juin, le RIMaP-NC a effectué son exercice régimentaire TAGATA TO’A 2019, dans la région de La Tontouta.
Cette manœuvre de grande ampleur, qui s’est déroulée sur les communes de Païta et de Boulouparis, s’appuyait sur un scénario d’évacuation de population, dans le cadre d’une force interarmées.
Après une phase d’aérolargage, suivie de la saisie de la base aérienne 186, l’évacuation a été conduite par moyens terrestres et aériens.
A côté des moyens interarmées (avions et hélicoptères de l’armée de l’Air et de la Marine nationale, bâtiments de la Marine nationale) le RIMaP-NC s’est déployé au complet avec son état-major, ses 3 compagnies renforcées par la compagnie de réserve, et son soutien logistique, soit près de 600 militaires.

1  2 
 4  

affiche po bn 

Le samedi 6 juillet de 9 à 17H, la base navale de Nouméa ouvre ses portes! Venez nombreux à la rencontre des hommes et femmes de la marine nationale. 

 

 

4

Du 4 au 6 février 2019, l’exercice CAGOU a, comme chaque année, rassemblé dans le lagon calédonien, les 4 bâtiments des forces armées en Nouvelle-Calédonie (FS Vendémiaire, BSAOM D’Entrecasteaux, P400 La Moqueuse et P400 La Glorieuse). A cette occasion, de nombreuses manœuvres ont été conduites dont assistance mutuelle, ravitaillement à la mer, remorquage, EVOLEX et un entraînement à la défense anti-aérienne contre un GARDIAN de la flotille 25F.

Cette année, l’exercice CAGOU a aussi été l’occasion de faire découvrir les missions de la Marine nationale à 3 invités civils : le vice-procureur du tribunal de première instance de Nouméa, madame Céline Fortesa, un adjoint au maire de Nouméa (ville marraine du Vendémiaire), madame Patricia Van Ryswick et le président du cluster maritime de Nouvelle-Calédonie, monsieur Louis Barnabé.

A l’issue de ces trois jours d’entrainement, le Vendémiaire a débuté sa patrouille en direction d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, pour un exercice avec un bâtiment de la marine néo-zélandaise.
« Quant au D’Entrecasteaux, il a pris la route de Brisbane, en Australie, pour une interaction avec la 7e brigade australienne ».

1 2 
 3  

1

Le maître-principal fusilier Ludovic, capitaine d’armes de la base navale de Nouméa mais aussi cycliste chevronné, s’était lancé le défi de participer au 48ième tour cycliste de Nouvelle-Calédonie.

Cette course, plus grande épreuve cycliste amateur par étape au monde, s’est en effet déroulée du 13 au 21 octobre 2018 sur l’ile de Lifou puis sur la Grande Terre.
Intégré à la « Team Ouenghi Sport Aventure », et s’appuyant sur un entrainement personnel rigoureux durant plusieurs mois, il a pris le départ, avec 60 coureurs, d’une compétition qui s’étend sur 791 kms, répartis en 8 étapes. La présence d’un cycliste professionnel de l’équipe « AG2R La Mondiale » attestait du niveau de cette compétition, dont la vitesse moyenne lors de la 1ère étape, entre le col de la Pirogue et Farino, avoisinait les 52 km/h.
Terminant à la 44ème place, en 20 heures et 50 minutes, alors que 15 concurrents avaient dû abandonner, le maître-principal Ludovic a ainsi réussi son défi, faisant la fierté de toute la base navale. Il a aussi incité tous les marins à s’investir dans le maintien de leur condition physique : 3 semaines après la fin du tour, il dominait le traditionnel cross de la base navale, montrant un bel exemple aux plus jeunes, notamment au sein du détachement des fusiliers marins déployé actuellement à Nouméa.

2

2018 FANC 075 A 001 087

A l’occasion de la commémoration du centenaire de l’armistice de 1918, le RIMaP-NC a célébré sur la Grande Terre et à l’ile des pins le souvenir des anciens du bataillon de marche mixe du Pacifique autour de cérémonies rassemblant les familles du RIMaP-NC et la classe Défense à Plum et la population avec les jeunes écoliers sur les autres sites.

2018 FANC 075 A 001 387 3 456 7 89

5

Dans le cadre des commémorations du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, l’équipage de La Moqueuse a pris part, sur invitation du gouverneur de Nouvelles-Galles du Sud (Australie) David Hurley, à la cérémonie du Remembrance Day organisée à l’Anzac memorial de Sydney, tout juste rénové.

Entre buildings et verdure, sous un soleil éclatant, Hyde Park a vu défiler une vingtaine de membres du bâtiment, et hisser le pavillon français, autour du Pool of Reflection.
A cette occasion, une gerbe a été déposée au pied du mémorial conjointement par le consul général de France à Sydney, M Nicolas Croizer, et le commandant de La Moqueuse. A l’issue de la cérémonie, après de longues séquences photographiques avec la population, l’équipage a pu mettre à l’eau, sur les bassins du mémorial, des barques ornées des fameux Poppies, symboles à la mémoire des combattants des pays du Commonwealth.
L’équipage a ensuite rencontré les anciens combattants français résidant en Australie. Après la cérémonie, une partie de l’équipage a partagé avec ces derniers un repas, en présence des membres du consulat général de France, sur invitation de M Croizer.
Cette participation des FANC n’est pas sans rappeler l’importance de l’amitié franco-australienne et des liens historiques qui unissent les deux pays.

1 2
3 4
6 7

IMG 3169ret

La base aérienne 186 a été sollicitée lors du déplacement officiel de M. Edouard Philippe, Premier ministre, en visite en Nouvelle-Calédonie le 5 novembre 2018 au lendemain du référendum sur l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté. Un avion de transport Casa CN235 et un hélicoptère Puma de l’escadron de transport 52 « Tontouta » ont été mis à contribution.

2018 FANC 070 A 001 062

Le lundi 29 octobre 2018, les marins des forces armées de la Nouvelle-Calédonie se réunissaient pour commémorer la disparition de l’équipage du contre-torpilleur « Mousquet » dans le détroit de Malacca en 1914, celle du sous-marin « Surcouf » dans la mer des Caraïbes en 1942, enfin la perte accidentelle d’un quadrimoteur DC4 de l’aéronautique navale à proximité de La Tontouta, en 1982.

Chaque année en effet, sur l’esplanade des stèles de l’îlot brun, trois des quatre composantes de la marine célèbrent, dans un lieu souvent mal connu des Nouméens, le souvenir de leurs anciens, disparus dans l’exercice de leurs missions.
Présidée par le général de division Thierry Marchand, commandant supérieur des forces armées de la Nouvelle-Calédonie, cette cérémonie rassemblait les délégations de la base navale de Nouméa, des bâtiments affectés et des anciens combattants, nombreux sur le territoire et très attachés à garder vivante la flamme du souvenir des calédoniens disparus dans ces événements tragiques.
Alors que la Nouvelle-Calédonie se préparait à écrire une nouvelle page de son histoire, en organisant le référendum d’autodétermination, cette cérémonie a été l’occasion de reprendre les termes récents du chef d’état-major des armées sur la singularité du métier de soldat, et rappeler à tous que notre métier de marin nous invite toujours au courage et à la maîtrise de soi, autant qu’à la prudence et à l’humilité.

1 2018 FANC 070 A 001 092
2018 FANC 070 A 001 106 2018 FANC 070 A 001 107

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous permettre de partager du contenu via les boutons de partage de réseaux sociaux,
pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et pour nous permettre de mesurer l'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies